logo bse electronic

Electronic
Manufacturing
Services

Building Success Together

16
DéC
2014

3D Sound Labs, le son Home Cinema dans un casque

comment : 0

3D Sound Labs, le son Home Cinema dans un casque © 3D Sound Labs

Un an à peine après sa création, la start-up française 3D Sound Labs présentera au CES de Las Vegas son premier produit : un casque audio intelligent, proposant une expérience immersive de son 3D grâce notamment à un système de capteurs de mouvements de la tête et compatible avec les supports mobiles, smartphones et tablettes. Pour ses fondateurs, ce concept représente une alternative séduisante aux dispositifs de Home Cinema, complexes et particulièrement coûteux à installer.

Un trio de choc pour démocratiser le son 3D. C’est au printemps 2013 que l’entrepreneur Dimitri Singer, le pro de l’électronique grand public Xavier Bonjour et le professeur à Supelec Renaud Séguier se rencontrent et décident de fonder 3D Sound Labs. Deux ans plus tard, leur start-up lancée début 2014 fait partie de l’important contingent français au CES (Consumer Electronic Show) à Las Vegas, où elle présentera en détails son premier produit : un casque audio intelligent.

Des capteurs de mouvements pour renforcer l’illusion sonore

« Nous sommes partis de l’idée que l’adoption du son 3D est inéluctable car cette technologie est déjà utilisée par les grosses productions hollywoodiennes et disposera bientôt de nombreuses applications dans le domaine de la réalité virtuelle, indique Dimitri Singer. Aujourd’hui, si vous voulez accédez à une expérience réellement immersive, il faut disposer d’au moins 6 enceintes pour un DVD (format 5.1), de 8 enceintes pour un Blu-ray (format 7.1) et d’une dizaine pour les systèmes à venir ! C’est à la fois complexe et coûteux à installer ». Face à cette problématique, 3D Sound Labs a donc développé un véritable « Home Cinema portable ».

« Notre casque audio est bardé de capteurs permettant la détection de mouvements, poursuit Dimitri Singer. Le son 3D, c’est une illusion sonore : la prise en compte des mouvements de la tête apporte donc une expérience d’autant plus immersive. Cette technologie dite de « Real time head tracking » existait déjà mais elle était jusque-là réservée à des professionnels du son. Nous sommes donc les premiers à proposer une vraie solution grand public et de bout-en-bout ».

Le son 3D partout

Pour la première version de son casque, 3D Sound Labs mise également sur la mobilité. « En plus des contraintes matérielles, on peut ainsi s’affranchir des contraintes de lieux, résume Dimitri Singer. Grâce à une plate-forme logicielle dédiée qui prendra en charge les contenus video de l’utilisateur, notre solution fonctionnera avec les supports mobiles comme les smartphones et les tablettes, ce qui permettra de séduire un public jeune qui ne regarde notamment plus la télévision comme avant ».

Un « pur produit de la French Tech »

Pour fonder leur start-up, les trois cofondateurs ont mis la main à la poche. Ils ont également reçu une aide de la BPI et une subvention de 200 000 euros en ayant remporté un grand concours d’innovations. Une levée de fonds est en cours pour financer la commercialisation du produit. « Nous sommes un pur produit de la French Tech et de la R&D française », claironne Dimitri Singer. Pour afficher un label « Made in France » mais surtout pour garder la main sur la production, l’assemblage du casque sera d’ailleurs réalisé par un sous-traitant du Creusot (Bourgogne).

De quoi être prêt pour faire face à l’afflux de commandes qui pourrait intervenir dans la foulée du CES, où la start-up risque fort de faire le buzz. En attendant de découvrir le design, le prix et l’ensemble des fonctionnalités que proposera ce casque audio intelligent, 3D Sound Labs montre en tout cas qu’elle maîtrise déjà les codes marketing des géants du numérique, avec une image « teasing » laissant entrapercevoir son produit et qui n’a rien a envié aux campagnes de Samsung pour son dernier Galaxy ou d’Apple pour ses iPhone.

Julien Bonnet – L’USINE DIGITALE  -