logo bse electronic

Electronic
Manufacturing
Services

Building Success Together

10
AVR
2017

Article Creusot-Infos : « PRESIDENTIELLE : Benoît Hamon a visité l’entreprise BSE Electronic, symbole du «made in France» »

by :
comment : 0

Il a découvert une entreprise de pointe qui compte sur la planète high tech des cartes électroniques et des objets connectés.

Le candidat était accompagné notamment de Christophe Sirugue et d’Arnaud Montebourg.

 
David Marti, maire du Creusot, est arrivé le premier. Christophe Sirugue, ministre de l’industrie, le second. Les deux ont été accueillis par Marc Balussaud, président de l’entreprise BSE et Sandrine Lonak, responsable du développement commercial.
Tout le monde était donc prêt à accueillir Benoît Hamon venu en campagne au Creusot sur le thème de l’industrie, avec dans son sillage Arnaud Montebourg, ancien ministre et ancien rival à la Primaire, Edouard Martin, que Montebourg avait promu à la tête de liste des élections européennes dans le Grand Est, mais aussi les Députés Cécile Untermaier, Philippe Baumel et Kheira Bouziane, le sénateur Jérôme Durain, le patron du PS 71 Stéphane Guiguet, ou encore les vice-présidents de la Région Michel Neugnot ou Laëtitia Martinez…
Benoît Hamon a effectué une visite détaillée de BSE. Il a découvert toutes les installations. Les observateurs n’ont pas manqué de noter que ni Arnaud Montebourg, ni Christophe Sirugue ont marqué le candidat du Parti Socialiste à la culotte… Le plus proche du candidat étant assurément Philippe Baumel le député de la circonscription.
Le candidat du PS s’est fait expliquer les différents processus de fabrication des cartes électroniques, tout en découvrant que c’est au Creusot que sont assemblées les tablettes Skool pour l’éducation nationale, et la Cooq pour les amatrices et amateurs de bonne cuisine.
Bref une visite qui a permis de montrer que la haute technologie si elle peut avoir des fonctions automatiques et robotisés pour ces processus d’élaboration et de fabrication, a aussi besoin de la main de femmes et d’hommes qui au sein de l’entreprise BSE sont le ciment d’une qualité reconnue bien au-delà des frontières hexagonales.
Benoît  Hamon, à la sortie de BSE Electronic, a salué une «entreprise d’innovation et d’excellence». Il s’est déclaré enthousiasmé de voir une entreprise qui sait produire français en misant sur la recherche et le développement. Au cours de la visite, Marc Balussaud a expliqué combien lui et tous les employés défendent une certaine idée du made in France.
«Benoît Hamon cherchait vraiment à découvrir quels sont nos métiers. Je lui ai expliqué que pour nous la robotisation est importante, pour ne pas dire vitale. Et il a pu constater que c’est avec des hommes et des femmes. D’ailleurs si on a pu ramener ici au Creusot une production de Chine, c’est parce qu’on a pu intégrer des procédés automatiques et robotisés. Et cela nous  a aussi permis de créer des emplois». Marc Balussaud souligne encore que le candidat du PS a énormément apprécié de voir des employés du CAT du Breuil intégrés au magasin. «Nous ce qui compte c’est de développer nos productions au service de l’emploi», a insisté Marc Balussaud.

Reportage :
Alain BOLLERY et Nicolas RICHOFFER