logo bse electronic

Electronic
Manufacturing
Services

Building Success Together

25
SEPT
2017

ARTICLE JOURNAL DE SAONE-ET-LOIRE : « En 30 ans, BSE s’est fait un nom dans l’univers des composants électroniques »

comment : 0

LE CREUSOT – ENTREPRISE
L’entreprise creusotine BSE Electronic démontre au quotidien que l’on peut encore concevoir et fabriquer des cartes et autres composants électroniques en France, en étant tout aussi compétitif.

Depuis 30 ans, BSE s’est fait un nom sur le marché des cartes et autres composants électroniques. Photo Nicolas DESROCHES
Au numéro 616, le long de l’avenue de l’Europe au Creusot, qui sait ce qui se cache derrière le grand bâtiment vitré avec ses trois lettres accrochées en grand : BSE pour Bourgogne Services Electronic.
Depuis 30 ans, cette entreprise s’est fait un nom sur le marché des cartes et autres composants électroniques. Ses concurrents sont mondiaux, en particulier asiatiques. De la genèse du projet de ses clients à la recherche et développement, en passant par la conception et la fabrication, BSE arrive à démontrer au quotidien que la technologie peut encore être française, en étant tout aussi compétitive et en jouant la carte du service. Ses clients sont des start-up ou des sociétés industrielles, mais tous ont en commun de vouloir plus de technologie dans leurs produits : des objets connectés comme le casque son 3D, le visiophone connecté, le boîtier “Akolyt” permettant de réduire sa consommation de carburant…

La révolution numérique fait ses affaires
« Beaucoup d’entreprises ont compris que l’électronique était le pétrole du futur », se réjouit Sandrine Lonak, responsable développement commercial et département introduction de nouveaux produits chez BSE. « Nous faisons du sur-mesure en répondant aux exigences de chaque client. Pour le compte de start-up, nous produisons des petites séries de 1000, à plus de 10 000 pour d’autres. Pour réussir, il faut savoir se mettre tous autour d’une table, aussi bien les clients, les fournisseurs, des partenaires… »

Quelle est la clé du succès ? « Il faut essayer d’avoir un coup d’avance le plus souvent possible. »



On associe une expérience, une force de proposition, une réactivité, un engagement industriel à des moyens de productions adaptés.
Marc Balussaud, PDG de BSE Electronic Solutions au Creusot

 

APRÈS UN INCENDIE, BSE A SU SE RELEVE

Il y a 10 ans, un incendie embrasait entièrement le site de BSE. Photo DR

Dix après l’incendie accidentel du 31 décembre 2005, ayant complètement détruit les 2 000 m² de locaux de BSE, tout a été reconstruit au même endroit. Le temps de la reconstruction, les employés ont été accueillis sur deux sites creusotins. Un sinistre encore présent dans bien des esprits.

EN DATES ET EN CHIFFRES

Une saga vieille de 30 ans
u 1987 : Création de BSE par Daniel Puymeges, sous-traitant spécialisé dans la production de cartes électroniques.
u 1997 : Intégration produits complets au Creusot et création d’une joint-venture en Tunisie pour la production de certaines cartes.
u 1999 : Partenariats de sous-traitance en Chine.
u 2003 : Prestations globales électroniques incluant les études et les prestations logistiques au client final.
u 2004 : Naissance d’une représentative office à Shenzhen avec cinq personnes.
u 2005 : Offre de prestations globales en informatique embarquée.
Le 31 décembre 2005, BSE est victime d’un incendie accidentel.
u 2007 : Nouveau bâtiment high- tech. Confirmation de l’activité ODM (original design manufacturing).
u 2009 : Ouverture de la filiale trading BSE à Hong Kong.
u 2013 : Plus de 2 millions d’euros d’investissement (une nouvelle ligne automatisée, rayon X, robot de vernissage, mesureurs de contamination ionique…)

Une activité en progression
Avec une centaine de salariés, BSE a réalisé un chiffre d’affaires de 15,2 millions d’euros en 2016, en progression année après année.

Nicolas Desroches
nicolas.desroches@lejsl.fr