logo bse electronic

Electronic
Manufacturing
Services

Building Success Together

06
FéV
2018

Creusot Infos : LE CREUSOT : Les écoliers de la Maternelle du Tennis ont adopté les tablettes Sqool

comment : 0

Elles sont assemblées au Creusot et ont vite prouvé leur intérêt pédagogique.

Les tablettes vont prendre la direction de Raymond Rochette après les vacances.

On ne peut pas faire plus court : Ce sont douze tablettes, assemblées au Creusot par l’entreprise BSE, pour le compte d’Unowhy, qui depuis la fin du mois de décembre ont été mises à la disposition de la Maternelle du Tennis.
Un laps de temps largement suffisant pour constater que les élèves de moyenne et grande section de Stéphanie Donne ont adopté les tablettes pédagogiques sur lesquelles ils ont travaillé sur plusieurs thématiques.
Et à voir la vitesse à laquelle les doigts se levaient pour répondre aux questions de Monsieur Vincent, le conseiller «numérique» de l’Education Nationale, tout le monde a vite compris que oui les enfants n’ont eu aucun mal à se familiariser et prendre en main les petites tablettes.
Ils ont travaillé en groupe. Sur le corps humain. Sur une histoire dans un livre. Et pour les deux, les enfants ont parfaitement compris et le fonctionnement et les intérêts à travailler en interactivité. Pour la découverte du corps, les écoliers ont été amenés à prendre des photos. Un exercice pour apprendre à situer les oreilles, le nez, le menton, les coudes, et même et surtout à prendre à compter jusqu’à dix pour les doigts, qu’ils soient des mains ou des pieds.
La reconstitution d’une histoire a été un autre exercice appliqué, toujours avec le même succès.
C’est ce que tout le monde a pu constater, ce mardi après-midi à l’école. Nadine Pillot, la directrice, a eu le plaisir d’accueillir Stéphanie Marlin, l’inspectrice de l’Education Nationale au Creusot, Sébastien Gane, conseiller délégué au développement numérique, Sandrine Lonak, de l’entreprise BSE, mais aussi Valentine Leturque, chargée de mission chez Unowhy.  Cette dernière ne manque pas d’expliquer que les tablettes sont évidemment différentes quant à leur contenus suivant les niveaux. «Mais surtout ce qui est important c’est leur solidité et leur ergonomie qui permet une bonne prise en main», confirmée en cela par la facilité avec laquelle les enfants manient les tablettes Sqool.
«Il est aussi important que les enfants voient la vraie différence entre la tablette de l’école avec laquelle ils travaillent de façon ludique, et la tablette de la maison avec laquelle ils jouent», souligne encore Valentine Leturque.
Stéphanie Marlin insiste elle sur la transversalité de l’apprentissage qu’offre les tablettes numériques Sqool. Avec de multiples portes d’entrées numériques et donc pédagogiques.
Sébastien Gane a lui été très impressionné de la vitesse à laquelle les enfants de la Maternelle du Tennis ont adopté la tablette. «Quand cela sera nécessaire, nous en achèteront d’autres pour augmenter leur nombre à disposition des écoles du Creusot», annonce l’élu. Et de préciser qu’après les vacances de Février, c’est l’école primaire Raymond Rochette qui testera les tablettes. La révolution numérique est en marche.

Alain BOLLERY