logo bse electronic

Electronic
Manufacturing
Services

Building Success Together

09
FéV
2018

JSL : LE CREUSOT-EMPLOI « Quand les entrepreneurs conseillent les étudiants »

comment : 0

Sandrine Lonak de BSE (1 re à gauche) et Pascal Besson de Michelin (2 e à gauche) ont, avec les autres professionnels présents, délivré les astuces pour réussir à trouver un travail.  Photo David PIPPONIAUSandrine Lonak de BSE (1 re à gauche) et Pascal Besson de Michelin (2 e à gauche) ont, avec les autres professionnels présents, délivré les astuces pour réussir à trouver un travail. Photo David PIPPONIAU

 

Mercredi soir, au Pavillon de l’Industrie au Creusot, une rencontre ouverte avec les industriels creusotins était organisée par des étudiants de l’Institut universitaire et technologique (IUT) du Creusot en partenariat avec le Campus des métiers « Industrie technologique innovante et performante ». Baptisée Barcamp, cette rencontre d’environ une heure et demie avait pour thématique l’attente des industriels envers les étudiants, futurs diplômés et salariés de demain. Une première au Creusot durant laquelle les responsables des entreprises BSE, Michelin, Framatome, Enedis et Onze Plus ont livré leurs conseils pour préparer au mieux les étudiants à l’entrée dans le monde du travail.

 

LES SIX ASTUCES DES PATRONS POUR RÉUSSIR SON CV ET SON ENTRETIEN D’EMBAUCHE

1 Aérer son CV afin de le rendre simple à lire

« Il faut savoir que la lecture d’un CV est très rapide. Nous y passons généralement moins d’une minute », explique Marc Boudot, d’Onze Plus, entreprise creusotine. Aérer son CV est donc nécessaire. « Il ne doit pas faire plus d’une page », ajoutent les industriels.

2 Valoriser les parties loisirs et expériences professionnelles

Autre aspect important et souvent négligé : la partie basse du CV. « Et pourtant il s’agit des informations les plus intéressantes. Nous ne passons pas beaucoup de temps sur la formation, vous avez tous sensiblement la même, ajoute Sandrine Lonak, de BSE Electronic. On préfère regarder votre engagement associatif et savoir si vous avez travaillé durant vos vacances d’été. Si c’est le cas, alors c’est un bon point. C’est important de montrer que vous n’êtes pas simplement étudiants mais que vous souhaitez faire plus. »

3 Soigner sa lettre de motivation et son orthographe

« La lettre de motivation permettra de parler de vous de manière plus détaillée que dans un CV. Il ne faut surtout pas la négliger et être honnête dans vos propos », détaille Marc Boudot. « Faites attention à l’orthographe, cela peut se révéler éliminatoire », poursuit Régine Delay, d’Industeel Creusot.

4 S’intéresser aux activités de l’entreprise

Aux trois premières étapes essentielles avant un entretien s’ajoute celle de la prise d’informations sur l’entreprise. « Il faut montrer que l’entreprise vous passionne et dire pourquoi vous souhaitez la rejoindre. Pour moi, il faut connaître le site internet de l’entreprise sur le bout des doigts », lâche Marc Boudot.

5 Être ponctuel et soigner sa communication non verbale

« Si vous êtes convoqué à l’entretien, soyez ponctuel. De plus, faites attention à votre communication non verbale. Soyez droit, attentif et regardez les recruteurs dans les yeux. La communication non verbale représente 92 % de la réussite d’un entretien », expliquent les industriels à la soixantaine d’étudiants présente à cette rencontre.

6 Ne pas paraître arrogant lors de l’entretien

Toujours lors de l’entretien, le ton arrogant est à éviter. « Il faut vous mettre en tête que vous sortez de l’école et que vous n’avez pas forcément beaucoup d’expérience. Alors oui, il faut montrer votre détermination, mais sans être arrogant. Si vous réussissez cela en restant vous-même, alors tout devrait bien se passer », concluent les professionnels, satisfaits de ce temps d’échanges.