logo bse electronic

Electronic
Manufacturing
Services

Building Success Together

14
MAR
2019

Montceau news : « Le 21 mars prochain, le French Fab Tour fera étape en Bourgogne »

logo_mn

Une immense structure sur la Place Schneider au Creusot

 

creusot 1403192

https://www.lafrenchfab.fr/

 

Le French Fab Tour arrive en Bourgogne et particulièrement au Creusot.

De quoi s’agit-il ? C’est une initiative dont le but est de mettre en avant l’excellence des filières industrielles françaises, promouvoir l’industrie de demain, susciter des vocations chez les jeunes générations et fédérer l’écosystème industriel local et national.

Elle est organisée par la French Fab.

Qu’est-ce que La French Fab ?

La French Fab est l’étendard de l’industrie française. C’est le signe de ralliement d’un collectif : « le maillot de l’équipe de France de l’Industrie. »

La marque La French Fab incarne les entreprises et sites industriels situés en France qui se reconnaissent dans la volonté de développer l’industrie française, adhèrent aux concepts et valeurs de La French Fab et veulent en porter les couleurs.

Elle fédère les écosystèmes de l’industrie portés par tous les acteurs des territoires qui arboreront La French Fab comme signe fédérateur.

Pour ce faire, La French Fab porte des ambitions profondes pour le tissu industriel français :

– Accélérer la transformation de l’industrie en France par la diffusion des concepts et technologies de l’Industrie du Futur.

– Mettre en réseau les énergies des acteurs industriels français.

– Donner visibilité et fierté aux acteurs qui font l’industrie française au quotidien, à l’excellence française industrielle. En France comme à l’étranger.

– Incarner le futur prospère de l’industrie française et l’attractivité des métiers qui la composeront, de la formation (initiale, professionnelle ou continue) à l’emploi.

– Clarifier l’offre d’accompagnement public pour les activités industrielles en France.

Une tournée pour la jeunesse, l’emploi et la croissance de l’industrie française

Dédié aux industriels, aux étudiants et aux demandeurs d’emploi, Le French Fab Tour est une tournée exceptionnelle et utile de 60 dates à travers toute la France. Son objectif est de promouvoir l’industrie, susciter des vocations chez les jeunes, proposer des offres d’emploi et co-construire l’industrie de demain.

Le coup d’envoi de la tournée a été donné à Laval, le 15 janvier 2019, suivi par des étapes au Mans (17 janvier 2019), à Cholet (22 janvier 2019) et Saint-Nazaire (25 janvier 2019)

Le French Fab Tour, c’est :

– 1 village French Fab sur 3 000 m²

– 20 expériences autour de l’industrie 4.0

– 2 000 personnes par date

– 13 régions visitées

– 60 dates.

Pour les entrepreneurs, Le French Fab Tour représente une formidable opportunité pour rencontrer d’autres acteurs de leur écosystème, mettre en avant leur savoir-faire, recruter des talents et assister à des conférences sur des thèmes variés et concrets : marque employeur, internationalisation, RSE, transformation digitale, etc.

Le programme du 21 mars au Creusot

Le 21 mars prochain, c’est au tour de la ville du Creusot d’accueillir le French Fab Tour.

Au programme

- De 9h00 à 12h00 : le monde industriel expliqué aux collégiens et lycéens avec des animations, des ateliers ludo-éducatifs, un jeu d’énigmes exclusif. Des expériences imaginées et coconstruites avec 4 partenaires : STMicroelectronics, L’Oréal, Dassault Systèmes et Schneider Electric.

- De 12h30 à 14h00 : des échanges à bâtons rompus entre étudiants post bac et dirigeants d’entreprises industrielles

- De 14h30 à 17h30 : un job dating pour que les talents et industriels de la région se rencontrent

- De 18h00 à 20h30 : des conférences pratiques et business (Marque employeur, RSE..), des paroles d’experts et un cocktail pour networker avec les acteurs locaux de l’industrie.

Parmi les acteurs inscrits, le French Fab Tour annonce déjà la présence de BSE Electronic, ATS INGENIERIE, GTIF, Mecateamcluster, GROUPE FACTOVEM, OPTION AUTOMATISMES – Novium – AGENCE79, CCI DE L’YONNE, FABORY France, Pôle emploi, CETIM, OUBA, Symbiose Technologies, Inergeen et FIMM sur l’étape du Creusot.

Pour être présent, l’Inscription est obligatoire et en ligne sur lafrenchfab.fr

EM

 

 

 

 

 

13
MAR
2019

Traces Ecrites Bourgogne-Franche-Comté: « Le French Fab Tour fait étape le 19 mars à Sochaux et le 21 mars au Creusot, place Schneider »

Actualité économique du Grand Est et de Bourgogne Franche Comté

L’agenda de Bourgogne – Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites News

Résultat de recherche d'images pour "la french fab les industriels en mouvement"

 

 Des industriels se mobilisent pour défendre les couleurs du Made in France auprès des étudiants, des lycéens et demandeurs d’emploi avec un espace d’exposition de 3.000 m2 qui valorise l’industrie, ses métiers, ses technologies et ses capacités de recrutement. Il s’adresse aussi aux industriels qui peuvent profiter de cette opportunité pour rencontrer d’autres acteurs de leur écosystème et assister à des conférences (à partir de 18h) sur des thèmes variés et concrets : marque employeur, internationalisation, RSE, transformation digitale, etc

Les industriels qui voudraient y participer doivent le faire rapidement. Inscriptions pour Le Creusot frenchfabtour-lecreusot.evenium-site.com - Parmi les industriels participants au Creusot : BSE Electronic, ATS Ingénierie, GTIF Mecateamcluster, groupe Factovem, Option Automatismes, Novium.
Inscriptions pour Sochaux : frenchfabtour-sochaux.evenium-site.com - Puis la tournée se poursuit le 14 mai à Épinal, le 16 mai à Strasbourg,le 20 mai à Mulhouse et le 23 mai à Troyes.

Résultat de recherche d'images pour "la french fab les industriels en mouvement"

 

13
MAR
2019

L’infoRmateur de Bourgogne : « Le French Fab Tour fait étape au Creusot »

Résultat de recherche d'images pour "logo linformateur de bourgogne"

_Logo_French_Fab_RVB_OK

 

Le 21 mars prochain, le French Fab Tour fera étape en Bourgogne, au Creusot et positionnera son immense structure sur la Place Schneider.

C’est une opportunité pour mettre sous les projecteurs :

– notre territoire,

– notre savoir-faire que nous partagerons avec de nombreux étudiants, demandeurs d’emplois, institutionnels en cette journée d’exception,

– le fait que l’on soit tous d’ardents défenseurs du Made in France

– de vouloir, en Bourgogne, rejoindre la dynamique FRENCH FAB existante partout en France.

A ce jour, de nombreux industriels, étudiants, collèges, lycées, IUT, formation professionnelle et demandeurs d’emploi de Saône-et-Loire ont été avisés de cette Manifestation de renom.

Mais pas forcément tous les Industriels l’ont été.

=> Le bulletin d’inscription est donc intégré dans le communiqué (voir ci-dessous).

Le  FRENCH FAB TOUR des autres villes de France connaît un succès IMPRESSIONNANT… donc à nous tous ensemble en Bourgogne de « jouer » à présent pour que notre région sache accueillir comme il se doit cette fantastique initiative !

Voici quelques vidéo des dates précédentes :

Le French Fab Tour : elle est géniale notre industrie !

Le French Fab Tour : le meilleur de la première étape

Le French Fab Tour fait étape à Valenciennes

Le French Fab tour Fait étape à Tourcoing

Tout savoir sur le French Fab Tour LE CREUSOT 21 mars 2019

cliquez ci-dessus

 

12
MAR
2019

LE FRENCH FAB TOUR EN BOURGOGNE LE 21 MARS : INSCRIVEZ VOUS !

 

Le French Fab Tour sera au CREUSOT le 21 mars 2019 !

Le village French Fab sera dressé sur la

Place Schneider, 71200 Le Creusot 

vignettefft4747

 

Pour mettre en avant l’excellence des filières industrielles françaises, promouvoir l’industrie de demain, susciter des vocations chez les jeunes générations et fédérer l’écosystème industriel local et national, La French Fab organise Le French Fab Tour.

Une tournée pour la jeunesse, l’emploi et la croissance de l’industrie française

 

Dédié aux industriels, aux étudiants et aux demandeurs d’emploi, Le French Fab Tour est une tournée exceptionnelle et utile de 60 dates à travers toute la France. L’objectif : promouvoir l’industrie, susciter des vocations chez les jeunes, proposer des offres d’emploi et co-construire l’industrie de demain. Le coup d’envoi de la tournée sera donné à Laval, le 15 janvier 2019, suivi par des étapes au Mans (17 janvier 2019), à Cholet (22 janvier 2019) et Saint-Nazaire (25 janvier 2019). Toutes les dates sont disponibles sur le site de la French Fab.

 

Le French Fab Tour, c’est :

- 1 village French Fab sur 3 000 m²

- 20 expériences autour de l’industrie 4.0

- 2 000 personnes par date

13 régions visitées

- 60 dates

Pour les entrepreneurs, Le French Fab Tour représentera une formidable opportunité pour rencontrer d’autres acteurs de leur écosystème, mettre en avant leur savoir-faire, recruter des talents et assister à des conférences sur des thèmes variés et concrets : marque employeur, internationalisation, RSE, transformation digitale, etc.

 

Une journée type du French Fab Tour 

 

9h-12h : Un temps dédié à la jeunesse

Pour faire découvrir le monde industriel aux collégiens et lycéens, de la 3e à la terminale, deux espaces leur seront ouverts :

-         La place de l’industrie : une structure de 200 m² dédiée à des ateliers ludo-éducatifs

-         Le French Fab Tour Expérience : véritable serious game, l’Expérience French Fab proposera 20 minutes pour comprendre les concepts de fabrication utilisés dans l’industrie via la résolution d’énigmes.  Des expériences imaginées et coconstruites avec 4 de nos partenaires : STMicroelectronics, L’Oréal, Dassault Systèmes et Schneider Electric.

Des visites d’usines compléteront le dispositif pour les plonger dans la réalité du monde industriel, à la rencontre de toutes celles et de tous ceux qui incarnent un métier et le rendent concret.

12h30-14h : A bâtons rompus

Une centaine d’étudiants post bac pourront, en petit groupe, autour d’un déjeuner convivial, échanger à bâtons rompus avec des dirigeant(e)s d’industrie locaux.

Dans l’après-midiUn temps dédié à l’emploi

La place du Village se transformera en un espace géant de « jobdating ». Coconstruit avec nos partenaires emploi Pôle emplois, LinkedIn et Manpower, il aura pour vocation de mettre en relation demandeurs d’emploi et industriels locaux. Dans le même temps, des ateliers seront proposés dans deux îlots pour accompagner les candidats dans leur recherche d’emplois.

À partir de 18h00 Un temps dédié au développement industriel

Les entrepreneurs pourront assister à des conférences sur des thèmes variés et concrets : industrie du futur, marque employeur, transformation digitale, etc.  Ils pourront ensuite échanger et networker avec des experts, les grands acteurs institutionnels locaux et les industriels locaux.

Les entrepreneurs des territoires réinventent l’industrie.

Retrouvez-les sur le French Fab Tour dès le 15 janvier 2019. Préparez-vous !

 

BSE Electronic, ATS INGENIERIE, GTIF MECATEAMCLUSTER, GROUPE FACTOVEM, OPTIONAUTOMATISMES – NOVIUM – AGENCE79, CCI DE L’YONNE, FABORY France, POLE EMPLOI, CETIM,OUBA, SYMBIOSE TECHNOLOGIES, INERGEEN, FIMM sont déjà inscrites à l’étape FRENCH FABTOUR du Creusot !

 

Industriels, Défenseurs du Made in France & Made in Le Creusot,  rejoignez le Mouvement FRENCH FAB sur ce territoire d’Industries et participez à cette étape du FRENCH FAB TOUR au Creusot le 21 Mars en vous inscrivant par le biais de l’invitation ci-dessous :

Le French Fab Tour au Creusot

INVITATION • 21.03.2019 • LE CREUSOT

La French Fab Bourgogne-Franche-Comté
a le plaisir de vous inviter
au French Fab Tour,
le jeudi 21 mars 2019 au Creusot

Elle est géniale notre industrie !

Industriels, étudiants, demandeurs d’emploi, Le French Fab Tour est pour vous !
Le French Fab Tour est une tournée exceptionnelle et utile de 60 dates à travers toute la France. Elle est destinée à promouvoir l’industrie, susciter des vocations chez les jeunes, proposer des offres d’emploi et co-construire l’industrie de demain.

Le village du French Fab Tour au cœur des territoires industriels

Le programme du French Fab Tour est co-construit avec les principaux acteurs des territoires et de l’industrie, et les entrepreneurs de La French Fab qui réinventent l’industrie au quotidien.Écrivons ensemble le futur de l’industrie dans votre région.

Au programme

De 9h00 à 12h00 : le monde industriel expliqué aux collégiens et lycéens avec des animations, des ateliers ludo-éducatifs, un jeu d’énigmes exclusif…

De 12h30 à 14h00 : des échanges à bâtons rompus entre étudiants post bac et dirigeants d’entreprises industrielles

De 14h30 à 17h30 : un job dating pour que les talents et industriels de la région se rencontrent

De 18h00 à 20h30 : des conférences pratiques et business (Marque employeur, RSE..), des paroles d’experts et un cocktail pour networker avec les acteurs locaux de l’industrie

 

À très bientôt sur Le French Fab Tour
Jeudi
21 mars 2019
De 09h00
à 20h30
71200 Le Creusot

Inscription obligatoire en ligne ou sur place.
Plan Vigipirate en cours : prévoir de venir à l’avance pour vous soumettre aux procédures de sécurité (contrôle des sacs…). Un service de petite bagagerie (petit sac à dos, casque moto…)
sera mis en place à l’accueil. Les valises ne seront pas autorisées.

En partenariat avec

 

 

 

 

05
MAR
2019

Article Journal de Saône-et-Loire : LE 21 MARS, ATS Ingénierie et BSE Electronic ouvrent leurs portes aux jeunes

JOURNÉES NATIONALES DES JEUNES

Le 21 mars prochain, les entreprises ATS Ingénierie à Montchanin et BSE Electronic au Creusot ouvrent leurs portes aux collégiens et lycéens. Ces rencontres de terrain sont destinées à accompagner les jeunes dans la construction d’un projet d’orientation qui fait le trait d’union entre emploi et aspirations profondes.

Les locaux de BSE au Creusot. Photo JSL/David PIPPONIAU
Les locaux de BSE au Creusot. Photo JSL/David PIPPONIAU

Les Journées nationales des jeunes (JNDJ) s’inscrivent dans une dynamique de rapprochement des mondes de l’éducation et de l’entreprise à travers des journées portes ouvertes et de multiples dispositifs interactifs et ludiques pensés pour un public de collégiens et lycéens, et portés par les professionnels et entrepreneurs de tous les secteurs de l’économie.

Faire dialoguer jeunes et professionnels

L’engagement mené depuis huit ans par les JNDJ est de faire découvrir à la jeunesse toute la richesse et la diversité des métiers et des parcours qui s’offrent à elle et amener cette nouvelle génération à se projeter dans un avenir professionnel en confiance et en conscience. On sait qu’aujourd’hui en France 3 millions de jeunes seraient en situation de « NEET », à savoir ni en situation d’emploi, ni en études, ni en formation. Un chiffre qui impose de considérer l’orientation et l’insertion professionnelle comme une cause citoyenne qui nous engage collectivement.

En Saône-et-Loire, deux entreprises initient des rencontres : ATS ingénierie à Montchanin et BSE Electronic au Creusot.

- Grâce à la participation d’ATS ingénierie, bureau d’études en mécanique, tuyauterie et ingénierie créé en 1989, les élèves pourront découvrir la diversité des métiers liés à l’ingénierie industrielle.

- Spécialiste de la conception et de la fabrication de cartes et équipements électroniques, BSE Electronic ouvre ses portes à une classe pour faire découvrir la diversité de ses métiers au sein des différents départements : service de production, R&D, tests & pré-certifications, achats & approvisionnement, logistique et service après-vente.

Dans la Grande Région, plusieurs entreprises se mobilisent également : PSA, Air Emploi, Engie, Cristel France, Par cours et par thème, Faurecia, Proman, Groupe Bourlier, Galeries Lafayette, Enil Enilbio, Plastic Omnium, Imerys Toiture, Scania, Carrefour, Infineo, Amazon, Seb, Iso Sign… ainsi que de nombreuses associations et institutions : Fondation C.Genial, 100 000 entrepreneurs, Initiadroit, des coachs d’orientation…

Pour plus d’infos, consulter le site Internet jndj.org

 

« TISSER DES LIENS ENTRE LE MONDE DE L’ÉDUCATION ET CELUI DE L’ENTREPRISE »

« Pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, il est essentiel de tisser des liens entre le monde de l’éducation et celui de l’entreprise, souligne Claudine Schellino Dadoun, fondatrice des JNDJ. Forts d’une approche plus réaliste des métiers, notamment grâce à des visites, rencontres et immersions en milieu professionnel, les jeunes sont en capacité de s’orienter vers des voies qui recrutent, tout en restant en adéquation avec leurs propres talents et aptitudes. Les entrepreneurs de Bourgogne-Franche-Comté ont un rôle majeur à jouer dans cette dynamique. En ouvrant les portes de leur structure et en échangeant directement avec les jeunes, ils démystifient le monde du travail en transmettant aux jeunes l’envie de se projeter dans l’avenir. »

05
MAR
2019

Le 21 mars, Le French Fab Tour fait étape au Creusot !

Les 19 et 21 mars, Le French Fab Tour fait étapes à Sochaux et au Creusot !

REJOIGNEZ LA TOURNEE DES INDUSTRIELS EN MOUVEMENT

LE FRENCH FAB TOUR : UNE TOURNEE POUR LA JEUNESSE, L’EMPLOI ET LA CROISSANCE DE L’INDUSTRIE FRANÇAISE

Dédié aux industriels, aux étudiants et aux demandeurs d’emploi, Le French Fab Tour est une tournée exceptionnelle de 60 dates à travers toute la France.
L’objectif : promouvoir l’industrie, susciter des vocations chez les jeunes, proposer des offres d’emploi et co-construire l’industrie de demain.

Dans chaque ville de la tournée, le village French Fab tour rassemble le temps d’une journée les principaux acteurs économiques et industriels de la région. Le coup d’envoi de la tournée a été donné à Laval, le 15 janvier 2019, et l’arrivée est prévue le 10 octobre à Paris. Elle traversera toutes les régions de France et s’arrêtera en Bourgogne-Franche-Comté pour deux étapes exceptionnelles à Sochaux le 19 mars et au Creusot le 21mars.

Pour les entrepreneurs, Le French Fab Tour représente une formidable opportunité pour rencontrer d’autres acteurs de leur écosystème, mettre en avant leur savoir-faire, recruter des talents et assister à des conférences sur des thèmes variés et concrets.

 

VOUS ÊTES À LA RECHERCHE DE TALENTS POUR CONTRIBUER À LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE ?

De 14h30 à 17 h, venez rencontrer les talents de demain en participant à notre job dating.
Inscrivez-vous vite au jobdating via un lien sur le site de POLE EMPLOI

A partir de 18h30, assistez à des prises de paroles d’experts sur des thématiques variées et concrètes autour de l’avenir de l’industrie, la marque employeur et la transformation digitale :

  • l’industrie 4.0,
  • la reprise d’entreprise,
  • l’international,
  • l’impression 3D,
  • les problématiques de recrutement.

Ces conférences seront suivies par un cocktail networking qui vous permettra d’échanger avec les grands acteurs institutionnels et les industriels locaux.

Les entrepreneurs des territoires réinventent l’industrie, retrouvez-les sur le French Fab Tour !

 

FRENCH FAB

 

04
MAR
2019

Le constructeur français de serveurs 2CRSI a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2018

Usine Nouvelle

 

Le constructeur strasbourgeois de serveurs informatiques sur mesure 2CRSI augmente son chiffre d’affaires de 112% en 2018 à 65 millions d’euros. Un résultat qui le met en route pour atteindre son objectif de 200 millions d’euros en 2020.

Le constructeur français de serveurs 2CRSI a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2018
Serveurs informatiques construits par 2CRSI sur spécifications des clients
Une bonne année pour 2CRSI. Avec une croissance de 112% en 2018, le constructeur strasbourgeois de serveurs informatiques sur mesure, qui compte un peu plus de 140 personnes, fait plus que doubler son chiffre d’affaires à 65 millions d’euros. « Je suis très fier des nombreux succès commerciaux remportés grâce à nos produits, en particulier l’Octopus, qui nous ont permis de plus que doubler notre chiffre d’affaires, se félicite dans le communiqué Alain Wilmouth, PDG-cofondateur de la PME. Nous avons également réussi à générer cette forte croissance tout en portant une attention particulière à nos marges. »

PROBLÈME DE PÉNURIE DE COMPOSANTS

Ce résultat reste toutefois inférieur de 10 millions d’euros aux prévisions de 75 millions d’euros de la société et de 11 millions d’euros aux attentes des marchés financiers, selon Charles Lepetitpas et Stéphane Houri, analystes financiers chez Oddo-BHF. Un décalage qu’Alain Wilmouth explique par le contexte de pénurie de composants électroniques, qui s’est traduit par des retards de livraisons et des reports de facturation. Face à ce problème, la société a fait le choix de privilégier ses clients historiques de façon à améliorer ses marges. D’ailleurs, Alain Wilmouth promet un EBITDA supérieur aux premières attentes.

Fondé en 2005 à Strasbourg par Alain Wilmouth et son frère Michel, 2CRSI a démarré par des activités de conseil, conception et recherche en systèmes d’information, avant de se lancer dans la conception de serveurs sur mesure notamment pour l’opérateur télécoms Free et le groupe Dassault. La PME fait figure de petit poucet français des serveurs, opérant sur un marché mondial de plus de 142 milliards de dollars dominé par des géants américains et asiatiques comme Dell Technologies, Hewlett Packard Enterprise, Cisco Systems, LenovoHuawei Technologies ou Inspur.

PLUS DE 100 CLIENTS

Pour se différencier de ces mastodontes, elle a choisi de se focaliser sur les serveurs à hautes performances, spécialement optimisés à la demande des clients pour réduire la consommation d’énergie, la dissipation de chaleur, l’encombrement ou encore les coûts d’exploitation. Elle fait fabriquer ses cartes électroniques par BSE Electronic au Creusot, mais dispose de deux usines d’assemblage final en propre, l’une à Strasbourg, l’autre à San José, en Californie. Elle revendique aujourd’hui plus de 100 clients, dont Blade, CGC, Free, OVH et SigFox.

Après avoir levé 3,5 millions d’euros en 2017, 2CRSI a franchi une étape décisive en s’introduisant, en juin 2018, en Bourse, sur l’Euronext de Paris. Avec à la clé, la levée de 50,3 millions d’euros. De quoi conforter ses capacités de R&D et accélérer sa croissance, notamment à l’international. Avec l’ambition d’atteindre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

56% DU CHIFFRE D’AFFAIRES À L’INTERNATIONAL

Les résultats 2018 confortent la confiance d’Alain Wilmouth dans son plan de développement. « Le début de l’année 2019 est très dynamique, nous donnant une bonne visibilité sur la croissance à venir et nous permet de confirmer nos objectifs 2020« , affirme-t-il. En 2018, la part du chiffre d’affaires à l’international atteint 56%, contre 29% en 2017.

07
FéV
2019

Participation de BSE Electronic à l’inauguration du Campus des Métiers et Cérémonie du prix PEPS

Entre l’inauguration  officielle du Campus des Métiers, la perspective très rapide du site technopolitain et le prix PEPS remporté par l’IUT, Le Creusot peut aborder l’avenir sans appréhension.

Avec une pépite en forme d’écosystème pour une nouvelle histoire industrielle 4.0

PEEPS

 

 

Article CREUSOT INFOS :

«Le site universitaire au Creusot est une pépite, déjà par son implantation, en pleine ville»… Alain Bonnin, président de l’Université de Bourgogne, a voulu adresser des louanges à l’heure de l’inauguration officielle du Campus des métiers du Creusot.
«Nous avançons main dans la main pour le développement du site universitaire», a-t-il ajouté. C’est mieux que ce qui était prévu il y a quelques semestres, quand il voulait fermer la filière AES à Condorcet. Mais David Marti s’est battu et moyennant une participation de la Communauté Urbaine, la filière a été maintenue.
A l’époque, promesse avait été faite de l’arrivée d’une formation d’ingénieur. Ce sera bientôt le cas et ce sera sur le site technopolitain, lui même est appelé à renforcer l’attractivité de la palette du Creusot en matière d’enseignement supérieur et de construction d’un avenir encore plus innovant.
La qualité pédagogique du Creusot va dans ce sens et elle a été saluée par le Président Bonnin, appelant chacune et chacun à l’intérêt collectif, tout en saluant les engagements du Conseil Régional, du Rectorat, de l’UIMM et des entreprises locales.
David Marti est bien dans cette idée de partenariat et il n’a pas manqué de rappeler que «le campus des métiers c’est une réflexion de presque deux ans», tout comme d’ailleurs le site technopolitain, un projet d’avenir soutenu par l’Etat et par la Région et qui va mobiliser 10 millions d’euros.
«Il faut décloisonner si nous voulons tous œuvrer, et notamment l’enseignement supérieur, pour une industrie de pointe. Nous allons avoir un écosystème pour amplifier le travail, et voir émerger des start-up», a encore ajouté David Marti.
La réception qui avait lieu ce jeudi matin dans l’amphithéâtre du département Mesures Physiques à l’IUT du Creusot, a ensuite vu Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’Académie de Dijon, saluer les multiples engagements du Creusot pour développer l’enseignement supérieur, au service du développement industriel. «Et Le Creusot a tous les atouts pour être un campus d’excellence», a jugé Frédérique Alexandre-Bailly, saluant les actions développées au service de l’innovation. Et elle en est convaincue : «Il se passera des choses au Creusot, dans les années à venir, au bénéfice de l’industrie 4.0. Et Le Creusot va s’affirmer comme un pôle interrégional».
Des propos prolongés par Jean-François Chanet, recteur de la Région académique et recteur de l’académie de Besançon, persuadé que «nous vivons une nouvelle histoire industrielle».
Pour Laëtitia Martinez, vice-présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, il est très clair que Le Creusot met à profit et en lumière «l’ensemble de ses forces, de ses talents pour l’avenir du territoire». Cela avant de saluer le prix PEPS que l’IUT du Creusot qui s’est engagé volontairement pour permettre à des jeunes de réaliser leurs rêves de création d’une activité, d’une entreprise, ou tout simplement d’un produit, en lançant le diplôme universitaire «ICI», comme «Initiatives, se Construire, Innovation».
Plusieurs témoignages ont démontré son intérêt avec de vrais concrétisations. Ce qui a fait dire à Marc Boudot, un des entrepreneurs parrains, d’ICI : «Ca sent bon. Ca sent bon, car nous avons plus d’idées que de temps pour les développer». ICI fait donc souffler un vent de jeunesse. Et à l’heure de conclure, Eric Boucourt, sous-préfet d’Autun a salué que le campus soit au centre de toutes les attentions du Creusot, «car il s’agit de repérer les talents, les valoriser et les développer».

Alain BOLLERY
18
JAN
2019

Article CREUSOT Infos :  » Industri’elles week – Un acte 2 pour mieux comprendre l’entreprise et ses métiers »

 

Après la découverte et la visite des entreprises BSE et Pas à Pas-Communication, partenaires de l’opération « Industri’elles Week » organisée par la ville du Creusot, les élèves de 4e des Collèges Centre, des Épontots et de la Croix-Menée étaient invités mercredi et jeudi à participer au Lycée Léon Blum puis au Collège Centre, à des matinées de travail pour mieux comprendre le monde du travail. Les élèves ont pu poser plus aisément de nombreuses questions sur les filières industrielles, les formations, sur les débouchés, la vie en entreprise…

Ainsi jeudi Dominique Sonival, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques au lycée Léon Blum, a t-il largement abordé les différentes filières proposées sur le site aux étudiants, avant de répondre aux questions sur plusieurs sujets. Les formations et stages, les métiers du bac pro, le bac général… c’est tout cela qui a été mis en avant par Dominique Sonival. De leur côté et pour l’entreprise BSE, Pascale Cottin, Responsable des Ressources Humaines et Sandrine Lonak responsable Développement Commercial et du Département Industrialisation Nouveaux Produits ont parlé des conditions de travail des hommes et des femmes en entreprise : « Elles sont identiques pour tous, sauf quelques exceptions liées par exemple à la manutention des charges lourdes en production…». De même, des questions ont été soulevées sur les qualités physiques et intellectuelles pour travailler chez BSE : « Nous demandons certaines qualités comme la rigueur, de la qualité et le respect des consignes, tous postes confondus. En Recherche et Développement, nous avons besoin de métiers plus pointus comme des ingénieurs… mais chez BSE, nous contribuons tous au résultat de l’entreprise…» a précisé Sandrine Lonak.
Pour Marc Boudot (Pas à Pas), il s’agissait au cours de son intervention de témoigner, de donner quelques pistes de réflexion aux collégiens sur leur avenir et le monde industriel d’aujourd’hui : « J’ai voulu leur donner envie d’avoir des projets, leur faire comprendre que tout est possible, c’est possible de créer une entreprise et d’y croire…». Et d’expliquer dans son cas, comment lui était venu l’idée de créer son entreprise, comment aussi il a trouvé des solutions pour contourner les difficultés et pour arriver au résultat d’aujourd’hui avec ses innovations récentes et à venir.

JCP

Réaction

La société BSE a participé pour la première fois à «Industri’elles week». Sandrine Lonak, responsable Développement Commercial et du Département Industrialisation Nouveaux Produits, explique pourquoi son entreprise a souhaité répondre favorablement aux sollicitations de Maguy Gaudet, conseillère municipale du Creusot.
« Avant tout parce que Mme Gaudet est tellement passionnée par ce qu’elle entreprend, parce qu’elle sait véhiculer l’importance de cette initiative ayant été Professeur elle-même, il m’était impossible de lui refuser par rapport à toute la bienveillance qu’elle porte aux élèves, à leur avenir ainsi qu’à nos beaux métiers de l’Industrie ! Et puis, selon mon ressenti, après que BSE ait accueilli de nombreux étudiants pour des visites et des stages depuis de nombreuses années, mettre en exergue, auprès des élèves de Collèges – par cette Manifestation Industri’Elles Week – que l’Industrie offre un panel impressionnant de métiers ouverts aux hommes et aux femmes est très pertinent. Souvent tous ces métiers sont méconnus par ces Jeunes, futurs acteurs de la vie professionnelle et qui pourraient par ces découvertes métiers, peut-être, faire partie de l’Industrie de demain. Si l’on peut susciter des vocations, partager avec eux notre expérience et notre passion pour ce que nous faisons, alors le message sera passé. Il s’agit de développer de surcroît un axe d’ouverture d’esprit et d’intérêt auprès de la gent féminine de ces 3 classes pour les métiers variés et très intéressants qu’offre l’Industrie aux Femmes. Ces collégiens et collégiennes auront à faire des choix d’orientation à plus ou moins longs termes, qu’ils – et tout particulièrement elles – sachent que de nombreuses possibilités de carrière s’offrent à Eux et à Elles dans l’Industrie est une très belle initiative réalisée par la ville du Creusot. Je me devais et me dois de saluer cette initiative en tant qu’industri’ELLE justement en y participant activement cette année avec l’ensemble de mes collègues de BSE et notre confrère (et voisin) Pas À Pas. »